En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.11.2020 à 13 H 39 • Mis à jour le 10.11.2020 à 13 H 42
Par
Armement

Amnesty: les États-Unis pourraient se rendre « responsables » du drame au Yémen en vendant des F-35 aux EAU

Ce mardi, l’administration Trump a formellement notifié le Congrès de la vente d’armes aux Émirats Arabes Unis, dont 50 F-35, des drones Reaper, des avions de guerre électroniques ainsi que des bombes MK-83 et des missiles. Pour Amnesty USA, « cette vente pourrait rendre les Etats-Unis responsables de la mort de davantage de civils au Yémen et en Libye ».


Philippe Nassif, directeur du plaidoyer pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International considère que « ces drones américains peuvent être responsable des attaques émiraties qui violent la loi humanitaire internationale et tuent des milliers de yéménites, qui sont déjà l’objet d’une des catastrophes humanitaires les plus dévastatrices ».


Amnesty International avait retrouvé des restes de munitions fabriquées au Etats-Unis sur les sites ciblés par les attaques aériennes de la coalition menée par les Emirats et l’Arabie Saoudite.

Par
Revenir au direct