En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.09.2017 à 15 H 23 • Mis à jour le 23.09.2017 à 15 H 23
Par
Libertés

Amnesty préoccupée par les atteintes aux droits de l’Homme en Algérie

Amnesty International « est vivement préoccupée par les menaces et le harcèlement que continuent de subir des défenseurs des droits humains, des journalistes et des manifestants pacifiques en Algérie ».


Dans un communiqué rendu public, ce samedi 23 septembre, l’ONG de défense des droits de l’Homme annonce avoir présenté une déclaration orale au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU « dans laquelle elle a appelé l’Algérie à garantir le respect total de la liberté d’expression, d’association et de religion ».


« Les autorités utilisent une série de dispositions répressives pour museler l’opposition et restreindre le droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion », affirme Amnesty International. « Si Amnesty International se félicite que l’Algérie ait accepté les recommandations qui lui ont été faites de rendre ses dispositions législatives relatives à la liberté d’association et de réunion pleinement conformes aux normes internationales en matière de droits humains, l’organisation demande toutefois aux autorité de s’engager publiquement sur une échéance pour la finalisation de ce processus », poursuit le communiqué.


L’ONG regrette le rejet par l’Algérie des « recommandations en faveur de l’abrogation des articles du Code pénal qui rendent la diffamation passible d’emprisonnement ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
En partenariat avec TSA
Revenir au direct