En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.05.2021 à 19 H 51 • Mis à jour le 08.05.2021 à 20 H 03
Par
Diplomatie

Arancha Gonzalez Laya sur la position du Maroc: « L’Espagne n’a rien à ajouter à ce qu’elle a dit »

La cheffe de la diplomatie espagnole a réagi ce samedi au communiqué du département de Nasser Bourita, publié le 7 mai et qualifiant l’accueil et l’hospitalisation de Brahim Ghali comme étant « un acte prémédité » par le voisin ibérique.


Interrogée, Arancha Gonzalez Laya a déclaré que «  l’Espagne n’avait rien à ajouter à ce qu’elle a dit jusqu’à présent », a-t-elle affirmé en marge d’une conférence de presse tenue avec le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Euclides Acevedo.


Pour rappel, dans son communiqué, la diplomatie marocaine affirme que la décision des autorités espagnoles « n’est pas une simple omission », mais plutôt un « acte prémédité, un choix volontaire et une décision souveraine de l’Espagne, dont le Maroc prend pleinement acte. Il en tirera toutes les conséquences ». Rabat réfute également les raisons humanitaires invoquées par Madrid pour l’accueil du chef du Polisario, sous une fausse identité.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct