S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.03.2023 à 01 H 37 • Mis à jour le 03.03.2023 à 01 H 37 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Office des changes

Automobile : les exportations en hausse de 44,8% à fin janvier

Les ventes du secteur automobile ont atteint plus de 10 milliards de dirhams (MMDH) à fin janvier 2023, en hausse de 44,8 % par rapport à la même période une année auparavant, selon l'Office des Changes. Cette évolution fait suite à la hausse des ventes des principaux segments du secteur, à savoir, le segment de la construction (+48,4 %), celui du câblage (+51 %) et celui de l'intérieur véhicules et sièges (+26,6 %), indique l'Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs.


En parallèle, les exportations du secteur électronique et électricité se sont accrues de 39,2 % à 1,74 MMDH à fin janvier 2023. Cette évolution s’explique, principalement, par la hausse des ventes des composants électroniques de 73,4 % et celles des fils et câbles (+28,2 %).


De leur côté, les ventes du textile et cuir ont enregistré une hausse de 14,1 % au titre du premier mois de l’année 2023, attribuable à la hausse des exportations des principaux segments de ce secteur en l’occurrence, des vêtements confectionnés (+19,3 %) et des chaussures (+26,7 % ). Les exportations des articles de bonneterie demeurent, quant à elles, quasiment stables (+0,8 %).


S'agissant des exportations des phosphates et dérivés, elles se sont établies à 5.39 MMDH à fin janvier 2023, contre 8, 77 MMDH à fin janvier 2022. Cette évolution s’explique par la hausse des exportations des phosphates (+3,9 %) et par le recul des ventes des engrais naturels et chimiques (-38,1 %) et celles de l'acide phosphorique (-56,7 %).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct