logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.09.2022 à 03 H 15 • Mis à jour le 02.09.2022 à 03 H 15 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
France

Bardella, lieutenant de Le Pen se rend à Ceuta pour « constater le désordre sécuritaire »

Jordan Bardella, président par intérim du parti d'extrême-droite français Rassemblement national (RN) et candidat pour prendre la succession de Marine Le Pen, se rendra la semaine prochaine dans l’enclave espagnole de Ceuta, apprend-on de source médiatique.

 

Avant de prendre la direction de « l’une des portes d’entrées de l’Europe en Afrique sous très forte pression migratoire », l'eurodéputé prévoit une entrevue à Madrid avec le président du parti espagnol d’extrême-droite Vox, Santiago Abascal Conde, fait-on savoir.


La visite de Bardella à Ceuta, « ville en état de siège », vise à « constater le désordre sécuritaire que subit cette ville dans l’indifférence de l’Europe et dans l’indifférence générale », déclare l’entourage de Bardella, poursuivant qu'il veut « montrer que ce chaos migratoire peut être le futur de l’Europe ».


Par la même occasion, Jordan Bardella a prévu de rencontrer les habitants et les acteurs économiques locaux, en compagnie d’une délégation d’élus du parti Vox, de la vice-présidente de l’Assemblée nationale française Hélène Laporte et des députés Edwige Diaz et Thibaut François, précise la même source.


L’actuel président par intérim du RN a également prévu de rendre visite aux garde-frontières européens de Frontex, agence chargée du contrôle et de la gestion des frontières extérieures de l'espace Schengen.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct