En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.11.2016 à 16 H 40 • Mis à jour le 08.11.2016 à 16 H 40
Par

Belgique: une oeuvre d’art marocaine pour rendre hommage aux victimes des attentats

Une sculpture réalisée par l’artiste marocain Mustapha Zoufri a été inaugurée, mardi dans la commune bruxelloise de Molenbeek, à la mémoire des victimes des attentats de Paris et de Bruxelles. Ce monument intitulé « La flamme de l’espoir », a été réalisé en partenariat avec le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME) et la commune de Molenbeek-Saint-Jean. Conçue en acier inoxydable sous forme d’un parallélépipède de 2m70 de hauteur sur 1m25 de largeur, l’œuvre de Mustapha Zoufri est constituée d’une superposition de mots, un langage imaginaire et abstrait. Le monument a été installé devant le siège de la commune de Molenbeek pour symboliser le vivre-ensemble et l’esprit de tolérance qui a toujours marqué les relations sociales dans les quartiers bruxellois. « Cette sculpture était prévue initialement pour célébrer les 50 ans de l’immigration marocaine, puis il y a eu les attentats de Paris et ceux de Bruxelles qui nous ont plongé dans une tristesse infinie et qui ont été une source d’inspiration pour l’ériger à jamais ici comme une stèle inébranlable contre l’intolérance et l’obscurantisme », a confié Zoufri à la MAP.

Par
Revenir au direct