logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.12.2021 à 08 H 33 • Mis à jour le 10.12.2021 à 08 H 33
Par
Financement

BHNS d’Agadir: l’AFD accorde un crédit remboursable de 33 millions d’euros au Maroc

L’Agence française de développement (AFD) a annoncé ce jeudi avoir signé une convention avec Abdelouahed El Kassimi, directeur général de la Société de développement local Agadir Mobilité, pour un financement de la réalisation en cours de la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (Amalway Agadir Trambus), à hauteur de 33 millions d’euros, soit près de 344,8 millions de dirhams (MDH).


« Cette contribution de l’AFD entre dans le cadre d’un crédit remboursable par la partie  marocaine qui fait l’objet d’une garantie souveraine du Trésor de l’Etat, et dont les  échéances y afférentes seront prises en charge par le Fonds d’Accompagnement des  Réformes de Transport (FART). Le crédit accordé sur 20 ans, prévoit une période de différé de  5 ans dont la première échéance sera exigible et payable le 31 mars 2027 », fait-on savoir.


« L’intervention de l’AFD à travers cette convention  vient donc compléter les contributions des autres partenaires de ce projet structurant, à savoir celle du Fonds d’Accompagnement des Réformes de Transport à hauteur de 378 MDH, celle de la Région Souss Massa à hauteur de 160 MDH et celle de la Commune  d’Agadir à hauteur de 302 MDH », précise le communiqué. Pour rappel, le budget du projet est de 1,2 milliard de dirhams (MMDH).


D’un autre côté, toujours le communiqué, « l’AFD octroie à la SDL Agadir Mobilité un financement de 300 000 euros pour accompagner son statut naissant de  gestionnaire du réseau des transports collectifs. Ce budget sera dédié à l’assistance  technique et aux études structurantes pour l’exploitation de la ligne de BHNS « Amalway Agadir Trambus » ».  


Pour rappel, alors que la première phase des travaux d’infrastructures est en cours, les autorités de la ville d’Agadir s’apprêtent à lancer la deuxième phase, comme nous le rapportions précédemment. Pour les premiers bus BHNS, un budget estimé à 180 MDH a d’ores et déjà été mobilisé pour l’acquisition des véhicules.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct