En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.03.2021 à 11 H 42 • Mis à jour le 30.03.2021 à 11 H 42
Par
Diplomatie

Blinken presse Guterres de nommer un envoyé spécial pour le Sahara occidental

Le secrétaire d’Etat américain, Anthony Blinken, a tenu ce lundi une réunion virtuelle avec le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, le troisième échange entre les deux responsables depuis la prise de pouvoir de la nouvelle administration américaine. Leur rencontre virtuelle a porté sur les « priorités des États-Unis à l’ONU », précise un communiqué du département d’État américain.


Outre l’Afghanistan, la Syrie et l’Érythrée et la Libye, les deux responsables ont abordé la question du Sahara occidental. Le nouveau chef de la diplomatie américaine en a profité pour « souligner le soutien américain aux négociations politiques et a pressé le secrétaire général d’accélérer la nomination d’un Envoyé spécial », indique la même source.


Le poste d’Envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies au Sahara occidental est vacant depuis mai 2019, lorsque l’Allemand Horst Köhler a démissionné « pour raison de santé ». Fin 2020, des rumeurs insistantes évoquaient le nom de l’ancien Premier ministre roumain, Petre Roman, pour succéder à Köhler. Roman en personne avait confirmé à demi-mot sa nomination, début janvier dernier, à la presse roumaine.


Mais sa candidature doit être encore acceptée par les différentes parties du conflit, ce qui semble grandement compromis, en raison de sa proximité supposée avec le Maroc. En décembre dernier, le quotidien algérien El Watan le qualifiait de partisan du Maroc dans le conflit du Sahara occidental, rappelant ses participations au Forum Crans Montana de Dakhla.

Par
Revenir au direct