logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.11.2022 à 17 H 07 • Mis à jour le 22.11.2022 à 17 H 07 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Diplomatie

Bourita appelle les pays africains à rejoindre le groupe des amis de l’Alliance des civilisations

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger, Nasser Bourita, a appelé, mardi à Fès, les pays africains à rejoindre le groupe des amis de l’Alliance des civilisations de l’ONU (UNAOC).


« Alors que le Forum (de l’UNAOC) se tient pour la première fois en terre africaine, le meilleur message qui pourrait émerger de notre réunion est un appel aux pays africains de rejoindre le groupe des amis », a affirmé Bourita qui s’exprimait à l’ouverture de la réunion ministérielle du 9ème forum de l’Alliance.


Le ministre a rappelé que le continent africain, en particulier l’Afrique subsaharienne, est sous-représenté au sein du Groupe des amis, notant que le continent ne représente que 20 % des membres et l’Afrique Sub-saharienne 15 %, alors que l’Europe représente près de 34 % des membres et quasiment l’ensemble des pays arabes et de l’Amérique Latine sont membres du groupe.


Il a aussi appelé à envisager une déclinaison africaine du Forum, qui pourrait se focaliser sur les défis communs des pays africains.


Bourita a, d’autre part, relevé que l’Alliance pourrait profiter de sa composante méditerranéenne pour promouvoir le dialogue, l’entente et la paix dans la région, et favoriser des projets communs.


L’Union pour la Méditerranée, dont le 7ème Forum est prévu jeudi à Barcelone, pourrait être un atout dans ce sens, a-t-il soutenu.


Bourita a, d’autre part, affirmé que l’Alliance devrait s’ériger comme une force de proposition, capable de générer des idées pouvant contribuer au dialogue et à la paix dans le monde, plaidant pour l’examen de la possibilité d’élaborer un Plan d’Action global de l’Alliance pour les années à venir, qui représenterait une feuille de route, contenant des actions et projets concrets et tangibles à même de favoriser le dialogue, l’entente et la paix.


Selon lui, le Maroc est honoré de réunir à Fès les alliés de la paix et du vivre-ensemble pour discuter ensemble ce destin commun de l’humanité, soulignant par ailleurs que "notre devoir est de promouvoir le dialogue et faire taire les armes de la violence".


« A nous de travailler ensemble pour concrétiser cette aspiration que nous partageons tous, celle de contribuer à construire, à l’échelle mondiale, une culture d’ouverture, de dialogue, de tolérance et de paix », a-t-il conclu.


Les travaux du 9ème forum de l’UNAOC, qui vise à renforcer le dialogue et la coopération entre les communautés, cultures et civilisations, se sont ouverts mardi à Fès, avec la participation d'éminentes personnalités, dont plusieurs ministres des affaires étrangères, des parlementaires, des diplomates et des leaders religieux.


Co-présidé par Bourita et le Haut Représentant pour l'Alliance des civilisations des Nations Unies, Miguel Angel Moratinos, cet événement connaît la participation de délégations officielles faisant partie du groupe des pays et organisations amis de l'alliance, de la société civile, des acteurs dans le champ d’action de l’alliance, des universitaires, des jeunes professionnels et des étudiants.


Cette manifestation internationale vise à promouvoir le dialogue et la coopération entre les différentes communautés, cultures et civilisations, et à construire des ponts qui unissent les populations et les personnes au-delà de leurs différences culturelles ou religieuses, en développant une série d'actions concrètes visant la prévention des conflits et la construction de la paix.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct