En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.01.2022 à 11 H 03 • Mis à jour le 14.01.2022 à 11 H 03
Par
Marchés

Bourse de Casablanca: le titre Lydec suspendu à la cote

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux a annoncé ce vendredi la suspension des titres du capital de Lydec à la Bourse de Casablanca. On précise qu’il y a une attente de publication d’informations importantes.


Cette suspension ferait suite à la reconfiguration de l’actionnariat de la société, et serait en lien avec l’OPA réussie de Veolia sur Suez, actionnaire majoritaire de Lydec à hauteur de 51 %.


En baisse depuis l’annonce faite par le ministère de l’intérieur le 21 septembre dernier concernant la suppression de la gestion déléguée de l’eau et de l’électricité, le cours de l’action Lydec a perdu 36,88 % de sa valeur en 2021, et s’établit aujourd’hui à 280 dirhams.


« Selon les informations disponibles, la SRM de Casablanca-Settat interviendra sur le territoire régional à l’exclusion du périmètre de l’Etablissement de Coopération Intercommunale (ECI) « Al Baida » qui correspond au périmètre d’action de Lydec, dans le cadre de son contrat de gestion déléguée. Ainsi, Lydec continuera de mobiliser toutes ses capacités d’expertise et d’innovation, au service de l’ensemble de ses parties prenantes dans le cadre de son contrat qui demeure pleinement en vigueur jusqu’à son échéance fixée en 2027 », annonçait l’entreprise début octobre.


Elle soulignait de plus que « concomitamment à la création de la SRM de Casablanca-Settat, les services de distribution d’eau et d’électricité du Grand Casablanca seront harmonisés sur le périmètre de l’ECI. Lydec se tient prête dès 2022, à reprendre la totalité des services de distribution d’eau et d’électricité sur ce périmètre et, ainsi, servir environ 400 000 nouveaux clients en électricité et 100 000 nouveaux clients en eau, soit près de 30 % d’activité supplémentaire. L’ajout de cette activité sera fortement contributrice à la péréquation entre services gérés par Lydec et génératrice de synergies, dans une zone géographique en forte croissance urbaine ».


Rappelons que le capital de Lydec est détenu à 51 % par Suez, à 15,99 par FIPAR-Holding et à 16,14 par RMA. Le reste, soit 16,86 %, est flottant en bourse.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct