En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.08.2020 à 15 H 25 • Mis à jour le 28.08.2020 à 15 H 39
Par
INDICATEUR

Doing Business: le WSJ liste les pays concernés par les irrégularités

Ce 27 août, le Groupe de la Banque Mondiale avait annoncé la suspension temporaire du rapport consacré au climat des affaires, le Doing Business. La publication du rapport qui rend compte du climat des affaires sera donc provisoirement mis en suspens, le temps que la Banque mondiale mène des opérations d’audit et d’évaluation, suite à des irrégularités constatées au niveau du data de certains pays.


Dans un article mis en ligne ce 28 août, le quotidien américain Wall Street Journal liste les pays concernés par ces irrégularités : il s’agit de la Chine, de l’Azerbaïdjan, des Émirats arabes unis et de l’Arabie saoudite. Pour trois des pays concernés, la Chine, l’Azerbaïdjan et les Émirats arabes unis, la Banque mondiale avait précédemment signalé une nette amélioration de leur environnement commercial ces dernières années, précise le Wall Street Journal notant qu’en cinq ans, la Chine est passée de la 90ème place à la 31ème place.


Pour Justin Sandefur, chercheur au Center for Global Development, cité par WSJ, « il est temps d’abandonner le classement Doing Business ». Pour l’expert, le Doing Business génère de profonds conflits d’intérêts, précise-t-il, ajoutant que « lorsque les pays membres qui financent les programmes de la Banque mondiale sont ceux classés par le projet », il y a là une pression interne exercée par ces pays pour être mieux considérés.

Par
Revenir au direct