S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.06.2024 à 07 H 49 • Mis à jour le 24.06.2024 à 08 H 56 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Business

Commercialisation du gaz naturel: Chariot annonce la signature d’un accord avec Vivo Energy

La junior britannique Chariot a annoncé ce lundi la signature d'un accord de principe avec Vivo Energy pour le futur gaz naturel extrait de la licence Loukos Onshore au Maroc, où l'entreprise détient une participation de 75 % aux côtés de l'ONHYM.


L'accord vise à définir les prochaines étapes de la mise en œuvre d'une activité de distribution de gaz à l'industrie à travers, d'une part, la commercialisation du gaz domestique et, d'autre part, la création d'un secteur intermédiaire de gaz naturel comprimé gazier (« GNC ») pour répondre aux besoins énergétiques industriels croissants du Maroc.


Chariot est l'opérateur de Loukos et a récemment terminé sa première campagne de forage sur le permis, planifie désormais des opérations de tests de débit au puits OBA-1.


L'accord dispose que Chariot prévoit vendre des volumes initiaux allant jusqu’à 3 millions de pieds cube par jour (ou approximativement 30 millions de mètres cubes par an) à l’entité dédiée pour la commercialisation du Gaz Naturel Comprimé (GNC) dans le cadre d’un accord de vente de gaz à long terme provenant de la future production potentielle de Loukos. On souligne par ailleurs qu'il a été aussi décidé que Vivo Energy a l'intention de concevoir, financer, construire et exploiter une usine de gaz naturel comprimé (« GNC ») et un réseau de distribution pour transporter du gaz sous forme de GNC provenant de diverses sources vers des clients industriels existants et nouveaux au Maroc. Enfin, cette activité de GNC serait opérée et développée par une entité dédiée dont Chariot pourrait détenir jusqu’à 49 % des parts.


Les parties vont désormais avancer sur les accords de vente de gaz, du midstream et autres accords connexes. Bien qu'il n'y ait aucune garantie que cela se traduira par des accords définitifs, les parties poursuivent leurs travaux en vue de cette nouvelle étape et des mises à jour seront communiquées en temps requis.


Pour rappel, en mai 2023, Chariot et Vivo Energy annonçait la constitution d'une joint-venture destinée à superviser la distribution de gaz naturel aux clients industriels du Maroc.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct