S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.03.2024 à 23 H 36 • Mis à jour le 04.03.2024 à 23 H 36 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Décideurs

Compagnie Minière de Touissit : Abdellah Mouttaqi, nommé vice-président exécutif

La Compagnie Minière de Touissit (CMT) a annoncé, lundi, la nomination de Abdellah Mouttaqi au poste de vice-président exécutif.


« Avec une carrière riche et diversifiée, Mouttaqi apporte à la CMT une expérience précieuse acquise en tant qu'ancien secrétaire général de l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), professeur à l'Université Cadi Ayyad, professeur affilié à l'Université Mohammed VI Polytechnique, et membre du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) ainsi que de la Fédération de l'Industrie Minérale (FDIM) », indique l'entreprise dans un communiqué.


Sa participation active aux conférences et aux travaux de plusieurs institutions internationales marque son engagement pour un secteur minier durable et responsable, relève la CMT, soulignant qu'à travers la nomination de Mouttaqi, l'entreprise renforce sa détermination à promouvoir une exploitation minière durable et responsable. Et d'ajouter que Mouttaqi s'attachera à dynamiser l'activité de la CMT en prospectant de nouvelles opportunités de croissance, en sus de superviser la coordination des activités stratégiques au sein de l'entreprise, en s'assurant que les opérations minières à travers ses différents sites soient alignées avec les objectifs de croissance fixés.


Par ailleurs, la CMT affirme que cette nomination s'inscrit dans le cadre de sa stratégie pour la consolidation de son leadership en intégrant des experts de haut niveau afin de la guider vers de nouveaux horizons, se disant convaincue que Mouttaqi continuera à renforcer la position de l'entreprise en tant que leader dans l'industrie minière.


Lire aussi : Au Maroc, Luc Gérard, un investisseur étranger qui dérange ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct