logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.06.2022 à 22 H 03 • Mis à jour le 22.06.2022 à 22 H 04
Par et
Industries

Composants automobiles: l’Allemand Stahlschmidt inaugure son usine tangéroise

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a inauguré, mercredi à Tanger Automotive City, située dans la plateforme industrielle Tanger Med, une usine spécialisée dans les composants et les assemblages pour les systèmes de déverrouillage mécanique relevant du groupe allemand Stahlschmidt International Holding GmbH (SCS).


La nouvelle unité allemande renforce la position de Tanger en tant que destination industrielle par excellence et contribue à soutenir la coopération économique maroco-allemande qui, grâce au roi Mohammed VI, connaît une évolution tangible, équilibrée et prometteuse, a souligné Mezzour lors de la cérémonie d'ouverture de cette usine, à laquelle ont pris part des responsables administratifs et des personnalités économiques.


Le ministre a également relevé que l'investissement étranger qualitatif au Maroc s’explique par la stabilité, la sécurité et l'ouverture dont jouit le Royaume, ainsi que par son attractivité économique.


Le Maroc est devenu une destination industrielle pour les grands groupes industriels internationaux de référence, notamment dans le domaine de l'automobile et d'autres industries vitales, grâce aux incitations que le Royaume accorde aux investisseurs en général et à la présence d'une main-d'œuvre et de cadres qualifiés et expérimentés, a-t-il fait observer, tout en rappelant la situation géographique du pays en tant que passerelle économique reliant le nord et le sud du globe.


Mezzour a expliqué que la confiance des investisseurs étrangers dans le présent et l'avenir du Maroc, notamment les grands groupes industriels, est renforcée d'année en année, ce qui se reflète dans les indicateurs d'attraction de capitaux et de mobilité du port Tanger Med et de ses plateformes.


Il a fait savoir que la nouvelle unité industrielle du groupe allemand, qui a choisi le Maroc comme première plateforme à l’échelle africaine, vient répondre à la demande des constructeurs automobiles les plus prestigieux du monde, qui ont une présence particulière sur le marché international.


De son côté, le directeur général de Tanger Med, Mehdi Tazi Rifi, a indiqué que le choix du groupe allemand de s’implanter à la plateforme industrielle de Tanger-Med, qui est actuellement le premier port aux niveaux méditerranéen et africain, confirme la pertinence des choix et des orientations économiques du Maroc et son développement continu et l'intégration et la coordination des services du port, qui combinent les services industriels, portuaires et logistiques.


Il a relevé que l'ouverture de cette nouvelle usine allemande confirme également que ce groupe suit la voie d'autres entreprises internationales de premier plan de divers pays, qui ont une longue histoire dans le domaine industriel, ajoutant que les autorités portuaires de Tanger Med offrent toutes les conditions favorables aux entreprises internationales et les accompagnent à tous les niveaux pour assurer la réussite de leurs projets au Maroc.


Pour sa part, l’ambassadeur allemand à Rabat, Robert Dogler, a noté que ce nouvel investissement à Tanger-Med vient accompagner la dynamique des relations entre les deux pays sur tous les plans et confirme également la capacité du Maroc, grâce à la clairvoyance du roi Mohammed VI, à attirer les grands groupes industriels allemands qui voient dans le Royaume une puissance économique émergente et un modèle régional et continental.


Le Maroc, qui est le deuxième partenaire africain de l'Allemagne, a accumulé ces dernières années une expérience importante dans l'attraction d'investissements de qualité, en raison de sa main-d'œuvre, de ses d'infrastructures industrielles et économiques de pointe et attractives, ainsi que de son ouverture et de sa stabilité, a fait remarquer le diplomate, estimant que le Royaume attirera inévitablement d'autres investissements allemands dans un avenir prévisible.


Sur la même lignée, le président de la Chambre allemande de l’industrie et du commerce, Andreas Wenzel, a jugé prometteuses les perspectives de coopération économique entre Rabat et Berlin, d'autant plus que les investissements allemands au Maroc connaissent un développement quantitatif et qualitatif.


Le Maroc est devenu une plateforme industrielle importante pour les grands groupes industriels allemands qui ont commencé à renforcer leur présence dans le Royaume, en tant que porte d'entrée incontournable sur le marché africain, a fait observer Wenzel, tout en saluant la compétence de la jeune main-d'œuvre du Maroc et les mesures officielles prises pour attirer les capitaux, les investissements étrangers et les programmes de formation en général, qui accompagnent le marché du travail et les attentes des divers investisseurs.


Construite sur un terrain de 21 400 m² (9 400 m² bâtie à ce jour, et 12 000 m² sera achevée en janvier 2023), cette usine, dont la réalisation a nécessité un investissement de 107 millions de dirhams (MDH) et permettra la création de 1 075 emplois et la réalisation d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 400 MDH.


Pour rappel, huit conventions d'investissement avait été signées en mars dernier, avec plusieurs entités, notamment Stahlschmidt, pour un montant global de 1,7 milliard de dirhams. L'Allemand avait déjà créé sa filiale marocaine à Tanger en 2020, 27,4 millions de dirhams ont été injectés dans Stahlschmidt Morocco, dont le capital dépassait à peine 87 000 dirhams à sa création.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct