logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.10.2022 à 16 H 47 • Mis à jour le 06.10.2022 à 18 H 44 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Dépenses

Consommation des ménages: une augmentation de 2,9 % au 3ème trimestre (HCP)

La consommation des ménages, en volume, se serait accrue de 2,9 % au troisième trimestre de 2022, contribuant pour environ +1,7 point à la croissance globale du produit intérieur brut (PIB), selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).


« En dépit de l’accélération des prix à la consommation, notamment ceux de l’alimentaire, contribuant pour environ +1,7 point à la croissance globale du PIB. Les dépenses de consommation auraient été soutenues par une progression des revenus extérieurs et des crédits à la consommation de 4,9 % », indique le HCP dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022 et perspectives pour le quatrième trimestre.


Ladite note fait aussi savoir que la demande intérieure aurait continué de soutenir la croissance économique, portée par un affermissement de 6,8 % de la consommation des administrations publiques. En revanche, la formation brute de capital (FBC), en volume, aurait régressé de 0,5 %, au troisième trimestre 2022, amputant la croissance économique de 0,1 point.


Le déstockage des entreprises se serait poursuivi dans un contexte de renforcement de craintes de retournement à la baisse de la demande européenne. Les dépenses d’investissement dans la construction auraient sensiblement reflué, pâtissant de l’essoufflement de l’activité immobilière et de la diminution des crédits destinés aux promoteurs immobiliers.


L’investissement en produits industriels se serait, pour sa part, amélioré, entraînant une progression des importations de biens d’équipement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct