logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.03.2022 à 15 H 50 • Mis à jour le 30.03.2022 à 15 H 50
Par
Culture

Coopération muséale : la FNM et l’ICOM Israël signent un mémorandum d’entente

La Fondation Nationale des Musées (FNM) et l’International Council of Museums (ICOM Israël) ont signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d’entente en vue de renforcer les liens professionnels et culturels entre les deux institutions et de soutenir l’échange du savoir-faire dans le domaine de la muséologie et du patrimoine culturel.


ce mémorandum vise à partager les meilleures pratiques muséales dans les domaines d’intérêt commun, notamment l’implémentation et l’usage des technologies de l’information et de la communication dans les opérations d’archivage, l’échange des expositions et le prêt des œuvres d’art.


« Cet accord vise à contribuer au développement de la formation et à favoriser le partage d’expertise et d’expériences dans le secteur muséal pour ensuite en faire bénéficier nos frères africains », a indiqué le président de la FNM, Mehdi Qotbi dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP.


« Les musées israéliens disposent de belles collections et bénéficient de la confiance de leurs diasporas à travers le monde, qui offrent leurs œuvres et collections d’art moderne et contemporain », a-t-il soutenu.


Qotbi a affirmé que l’ICOM Israël est disposée à collaborer et à faire bénéficier la FNM des « fascinantes » œuvres et collections de grands artistes qui ont marqué la scène mondiale à l’image de Picasso et de Marc Chagall.


« Par les multiples accords scellés avec différents musées à travers le monde, le Royaume est actuellement cité en exemple de par sa particularité en Afrique et dans le monde arabe », a-t-il soutenu.


« Depuis la reprise des relations Maroc-Israël, plusieurs domaines ont été renforcés bilatéralement notamment l’industrie et la culture », a-t-il déclaré, ajoutant que « la culture est essentielle : c’est une des passerelles indestructibles et une voie précieuse pour la connaissance de l’autre ».


Pour sa part, la directrice de l’ICOM Israël, Raz Samira s’est réjouie de sa présence au Maroc, qualifiant la signature de ce mémorandum de « moment historique » dont la symbolique est celle d’un “pont merveilleux dans le secteur muséal et des expositions” .


Le secteur muséal est immense et permet de construire des ponts entre les artistes israéliens et marocains notamment par l’échange d’expositions, a-t-elle ajouté dans une déclaration à la presse, précisant que la culture ouvre la voie à un « véritable dialogue entre les pays ».


Actuellement en visite de travail au Maroc, accompagnée d’une importante délégation, Samira a exprimé son émotion de l’existence d’un musée au Royaume dédié à la mémoire juive.


De son côté, la directrice en chef du Museum of the Jewish People, Orit Shaham Gover, a signalé que cette collaboration culturelle entre les deux pays permettra au peuple marocain de découvrir l’influence de son héritage patrimonial sur la culture israélienne, ajoutant que le mémorandum d’entente signé ce jour permettra de « renforcer considérablement les liens entre nos deux pays ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct