logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.09.2022 à 09 H 18 • Mis à jour le 14.09.2022 à 09 H 18 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Coopération

Dakhla jumelée avec un village de l’État de New York

Un accord de jumelage entre la commune Dakhla et la municipalité Great Neck dans l'Etat de New York (Etats-Unis) a été signé, mardi, dans le but de renforcer les relations bilatérales de coopération dans les domaines économique, culturel et touristique.


S’inscrivant dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Maroc et les États-Unis, cet accord a été paraphé par le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatallah et le maire de Great Neck, Pedram Bral, en présence d’élus et des hommes d’affaires américains.


Selon les deux parties, cet accord ouvre des perspectives prometteuses pour la consolidation des liens de partenariat dans les différents secteurs, notamment le tourisme, l’environnement, la culture, les arts et l’éducation, en plus du partage d’expertises et du renforcement des échanges.


Cet accord offrira à la perle du Sud un rayonnement à l’international et des perspectives de partenariat pouvant contribuer positivement à son essor socio-économique.


Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, le maire de Great Neck, Pedram Bral, a exprimé sa volonté d’établir des relations amicales et mutuellement bénéfiques avec la ville de Dakhla dans tous les secteurs d’intérêt commun.


Bral a, dans ce sens, fait savoir que cet accord est de nature à promouvoir la destination Dakhla à Great Neck, émettant le souhait de consolider davantage les relations bilatérales, à travers l’échange des visites des délégations des deux pays.


« Dakhla a un avenir prometteur et offre des opportunités d’investissements de taille », s’est-il réjoui, notant que la délégation américaine s’est informée de visu sur les opportunités d’investissement et la qualité des infrastructures à Dakhla.


Pour sa part, Hormatallah a souligné que cet accord, qui intervient suite à la décision de Washintgon de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara, vise à approfondir la coopération bilatérale dans divers domaines.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct