S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.01.2021 à 18 H 29 • Mis à jour le 19.01.2021 à 18 H 30 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Paléontologie

Découverte au Maroc d’un nouveau lézard marin aux « dents de requins »

On apprend dans une étude parue récemment dans la revue « Cretaceous Research » et relayée notamment par GEO Magazine, qu’une équipe internationale de chercheurs issus de plusieurs pays vient de découvrir, au Maroc, un nouveau mosasaure, lézard marin aux « dents de requins », qui vivait au Crétacé il y a - 72 à - 66 millions d’années.


Cette équipe est composée de chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle de la Sorbonne Université, dont le paléontologue marocain Nour-Eddine Jalil, de l’université de Bath (Grande-Bretagne) et de l’université d’Utrecht (Pays-Bas). Ces derniers ont mis en évidence cette nouvelle espèce de mosasaure, « signe de l’extrême diversité des reptiles marins dans les phosphates du Maroc, il y a - 72 à - 66 millions d’années », retrouvée dans les «  précieux gisements de phosphates du Maroc, haut-lieu fossilifère cher aux paléontologues ».


Ce reptile carnivore est décrit comme « un mosasaure de la taille d’un marsouin, vivant dans une mer tropicale et peu profonde, étendue sur une partie du Maroc actuel ». Il se distingue par rapport aux autres prédateurs identifiés dans cette zone jadis marine et riche en nutriments et créatures aquatiques, par ses grandes dents, qui lui permettent de s’attaquer à des proies bien plus grandes que lui.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct