En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.06.2020 à 18 H 49 • Mis à jour le 10.06.2020 à 19 H 01
Par
Rapatriement

Des Marocains demeurent bloqués à Melilla (EFE)

Une cinquantaine de personnes, principalement des femmes, se sont rassemblés ce 10 juin devant le poste-frontière de Beni Ensar. D’après l’agence espagnole EFE, bloquées à Melilla en raison de la fermeture des frontières le 13 mars dernier, elles expliquent ne pas avoir pu être rapatriées durant les précédentes opérations. Elles demandent également aux autorités marocaines si elles sont concernées par les prochaines opérations de rapatriement des Marocains bloqués en Espagne qui devront avoir lieu durant ces 48 heures, comme l’a annoncé ce 9 juin le ministère des Affaires étrangères, Nasser Bourita, au parlement.


Dans son allocution au parlement, Nasser Bourita a également affirmé que ses services avaient pu être en contact avec des personnes qui, même si recensées dans les opérations de rapatriement, ne souhaitaient toutefois pas revenir à leur pays. Les raisons invoquées ont souvent lien avec des considérations professionnelles selon la diplomatie. Les 50 personnes demeurant bloquées à Melilla précisent qu’elles s’y trouvent contre leur gré.


L’agence de presse EFE ajoute, citant les ressortissants marocains, qu’ils sont bien là depuis trois mois et qu’ils n’ont pas pu rejoindre les opérations de rapatriement ayant déjà été organisés, suite au décès d’une jeune marocaine le 15 mai dernier. Directement après la tragédie, le Maroc avait annoncé la possibilité pour les Marocains de pouvoir rentrer chez eux.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct