En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.06.2020 à 22 H 50 • Mis à jour le 27.06.2020 à 10 H 28
Par
Conseil de la concurrence

Des «peines maximales» prévues pour les pétroliers après leurs pratiques illégales

Des bribes du rapport promu par le Conseil de la concurrence au sujet des marges engrangées par les pétroliers commencent à être fuités par la presse. On apprend que le président du GPM, Adil Ziady, est directement visé.

Dans sa livraison de ce 26 juin, l’Economiste annonce que le rapporteur de l’enquête commandée par le Conseil de la concurrence au sujet des pratiques illégales des pétroliers, recommande d’infliger la peine maximale de 4 millions de dirhams pour l’association professionnelle des pétroliers. Le rapport, tant attendu et bouclé fin mai, devrait bientôt être publié. De son côté, Médias24 précise que la peine maximale encourue correspond plutôt à 10 % du chiffre d’affaires des entreprises concernées.


Principale cible du rapport,  un DG de Akwa Groupe appartenant au ministre-millardaire et président du RNI, Aziz Akhannouch. Toujours selon la même source, le rapport précise que « le président du GPM, qui est en même temps le DG du pôle carburants et lubrifiants d’Akwa Group qui détient 100 % du capital social de la société Afriquia SMDC, leader du marché, a fait –  au moins à trois reprises (entre 2016 et 2018) –  des déclarations de presse annonçant publiquement des baisses des prix à la pompe ».


Ces annonces sont de ce fait considérées comme étant des pratiques restrictives à la concurrence par objet, indique-t-on. Dans ses déclarations à la presse, le responsable à ce poste, Adil Ziady, insistait sur un acharnement que subissent les pétroliers depuis la libéralisation du secteur. Celui-ci est considéré comme étant un membre de la garde rapprochée de Aziz Akhannouch.


Le rapport cité par Médias24 mentionne également le partage d’informations sensibles entre les membres du GPM. Winxo est également impliquée, même si ne faisant pas partie du groupement.


Par
Revenir au direct