En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.01.2019 à 16 H 49 • Mis à jour le 18.01.2019 à 16 H 49
Par
Tourisme

Des vélos touristiques dotés de batteries au lithium à 50 000 DH l’unité pour Rabat

50 tricycles dont l’investissement global a nécessité une enveloppe de 2,5 millions de dirhams ont été mis en service dans la capitale. Le projet, lancé mardi dernier par le roi en personne, a été entièrement financé par l’Initiative nationale des droits humains (INDH), selon la MAP, qui mentionne qu’il sera question de « ballades touristiques à l’intérieur de la ville de Rabat ». Le même communiqué indique qu’il est question de vélos écologiques à assistance, c’est à dire dont la force motrice est couplée à une source d’énergie d’appoint.
Interrogée par Le Desk, l’association ESPOD, à l’origine du projet à Rabat, mais aussi à précédemment à Casablanca, indique que ces tricycles, coûtant 50 000 dirhams pièce, sont électriques, donc non dotés de panneaux solaires, comme le sont la plupart des vélos écologiques de ce genre. Ils sont en revanche équipés de batteries au lithium et d’une capote protégeant les occupants des intempéries et du soleil, d’où leur coût particulièrement élevé.


ESPOD a regretté de ne pas disposer dans l’immédiat de leurs fiches techniques pour détailler leurs caractéristiques.


Si notre source a bien confirmé leur coût, aucun détail n’a été fourni sur le budget de formation des agents cyclistes à l’accueil et la prise en charge des touristes, également pris en charge par l’INDH, et dont l’association ESPOD a aussi la responsabilité.

Par
Revenir au direct