logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.09.2022 à 02 H 29 • Mis à jour le 21.09.2022 à 02 H 29 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
DTFE

Dette extérieure du Trésor : Flux net positif et recul des souscriptions sur le MAVT

La situation des emprunts extérieurs du Trésor a dégagé un flux net positif (tirages - amortissements) de 7,4 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2022 contre 3 MMDH durant la même période un an auparavant, selon la Direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE).


Les tirages se sont établis à 13,6 MMDH contre 9,2 MMDH à fin août 2021, en hausse de 4,4 MMDH ou de 48,2 %, précise la DTFE dans sa récente note de conjoncture.


Pour leur part, les remboursements en principal ont connu une stagnation à fin août 2021, pour atteindre 6,2 MMDH, fait savoir la même source, relevant que le stock de la dette extérieure du Trésor s'est établi à 220,6 MMDH, en augmentation de 8,3 % comparativement à fin décembre 2021.


Globalement, la dette totale du Trésor a atteint 916,7 MMDH durant les huit premiers mois de cette année, en hausse de 3,6 % par rapport à fin 2021. Il est à noter que la structure de cette dette reste dominée par sa composante intérieure avec une part de 75,9 % alors que la dette extérieure représente 24,1 % de l'encours global de la dette.


Les souscriptions sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor (MAVT) se sont établies à 79,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2022, en recul de 14,4 % par rapport à la même période de l'année 2021, selon la Direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE).


Cette baisse a concerné aussi bien les maturités à moyen terme qui ont affiché un repli de 30,3 % à 18,1 MMDH (22,8 % du total) que les maturités à long terme (-43,6 % à 12,2 MMDH), soit 15,3 % du total, précise la DTFE dans sa récente note de conjoncture.


Pour leur part, les maturités à court terme ont connu une progression de 8,7 % à 49 MMDH (61,8 % du total), ajoute la même source. Compte tenu de la hausse de 15,2 % des remboursements qui ont atteint 69,5 MMDH et des autres éléments de la dette intérieure, l'encours de cette dernière s'est établi à 696,1 MMDH à fin août 2022, en hausse de 2,1 % comparativement à fin décembre 2021. Au terme des huit premiers mois de l'année 2022, la durée de vie moyenne de la dette intérieure s'est inscrite en baisse par rapport à son niveau observé à la fin de l'année 2021, soit à 6 ans et 1 mois.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct