En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.11.2017 à 00 H 41 • Mis à jour le 03.11.2017 à 00 H 49
Par
Couac

El Otmani spécule sur l’arrestation des meurtriers de Marrakech

Le chef du gouvernement Saaddedine El Otmani a évoqué dans un post Facebook l’interpellation des deux suspects impliqués dans le meurtre à Marrakech du fils d’un notable de Beni Mellal, suscitant un flot de critiques sur les réseaux sociaux, alors que plusieurs sources proches de l’enquête affirmaient ce soir que les assassins étaient toujours en cavale, après avoir carbonisé le scooter TMax qui avait servi dans l’attaque et qu’ils avaient enfourché pour fuir. Les armes des assaillants auraient, selon ses mêmes sources, été retrouvées brulées, faisant dire aux enquêteurs que l’assassinat serait l’oeuvre de professionnels, probablement des tueurs à gages, potentiellement venus de l’étranger.


“Il semble que les agents de la sécurité nationale aient rapidement réussi à appréhender les auteurs du meurtre à Marrakech, en attendant la confirmation finale de la sécurité nationale  Quoi qu’il en soit, elle a confirmé que les indices indiquent qu’il s’agit probablement d’un règlement de compte . Que Dieu protège notre nation, préserve ses filles et ses enfants, Amen” , a écrit El Otmani.



Réalisant sa méprise, le chef de gouvernement a finalement pris la peine de contacter “directement”  les autorités policières pour s’assurer après coup si ses spéculations étaient fondées. Il a une demi-heure après avoir créé le buzz sur les réseaux sociaux rectifié le tir :


“Après un contact direct avec les responsables, il s’avère qu’à l’heure actuelle les recherches sont toujours en cours sur les auteurs de l’attaque et que les personnes interrogées jusqu’ici sont sans lien avec eux. Que Dieu préserve notre pays en sécurité” , a corrigé le Chef du gouvernement.



Pour rappel, vers 19H45, un jeune homme de 26 ans a été la cible dans le café La Crème situé dans le quartier touristique et résidentiel de l’Hivernage de coups de feu directs au niveau de la tête, tirés par deux individus cagoulés à bord d’un motocycle, ce qui a entraîné sa mort immédiate, avaient précisé plus tôt la police dans un communiqué, ajoutant que deux autres personnes, qui se trouvaient au même café, ont été blessées par les fragments des balles tirées.


Les deux blessés ont été transférés vers le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Marrakech pour recevoir les soins nécessaires.


Les premières investigations révèlent que la personne tuée a été ciblée directement, ce qui privilégie la piste d’un règlement de compte, indiquait la police.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct