logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.11.2021 à 10 H 40 • Mis à jour le 03.11.2021 à 10 H 40
Par
Emploi

En baisse au troisième trimestre, le chômage reste élevé chez les jeunes

Le taux de chômage au niveau national est passé de de 12,8 % au second trimestre de 2021 à 11,8 % au troisième trimestre, apprend-on des dernières conclusions du Haut-commissariat au plan (HCP) dans sa note d’information relative à la situation du marché du travail. À la même période l’an passé, le taux de chômage national s’élevait à 12,7 %.


Malgré la baisse, ce taux reste élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (31 %) et les jeunes de 25 à 34 ans (18,8 %), mais également chez les diplômés (18,7 %) et les femmes (16,5 %). Il y a également plus de chômeurs en milieu urbain (16 %) qu’en milieu rural, où le taux de chômage atteint 5,2 %. Les régions du Sud (19,2 %) et de l’Oriental (17,4 %) sont les plus touchées, tandis que les régions de Marrakech-Safi (7,7 %), Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (9,9 %), Souss-Massa (11 %) et Rabat-Salé-Kénitra (11,4 %) font figure de bonnes élèves, avec un taux de chômage se situant en dessous du seuil national.


Les secteurs des services et de l’agriculture demeurent les premiers pourvoyeurs d’emploi, souligne le HCP dans sa note. Au troisième trimestre, le secteur des services a créé 306 000 postes, tandis que celui de l’agriculture, de la forêt et de la pêche en a créé 190 000. Avec 92 000 nouveaux postes, le BTP n’est pas en reste et connait une forte hausse par rapport à la même période en 2020, où seulement 1000 postes avaient été créé dans ce secteur. Enfin, 54 000 nouveaux emplois sont nés dans les secteurs de l’industrie et de l’artisanat.


La situation du marché du travail est également marquée par une hausse du taux d’activité. Celui-ci passe de 43,5 % au troisième trimestre de 2020 à 45,1 % au troisième trimestre de 2021, et dépasse même le niveau d’avant Covid-19 (44,9 % au troisième trimestre de 2019). Enfin, si le taux d’emploi augmente également entre les deux périodes, passant de 37,9 % à 39,8 %, il reste toutefois inférieur à son niveau d’avant pandémie (40,7 % au troisième trimestre de 2019).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct