En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.09.2021 à 15 H 47 • Mis à jour le 16.09.2021 à 15 H 47
Par
Diplomatie

En Bolivie, le gouvernement socialiste reconnaît de nouveau le Polisario

Le ministère des Affaires étrangères bolivien a annoncé ce jeudi son « engagement à renforcer les relations diplomatiques existantes » avec le Polisario, suite à la visite effectuée par Salem Ould Salek, diplomate en chef du mouvement séparatiste à La Paz.


Une décision qui inverse celle du retrait par la Bolivie de sa reconnaissance du Polisario, annoncée en janvier 2020 par le gouvernement de facto de Jeanine Áñez, qui accédé à la présidence de l’Etat après la démission du président Evo Morales, mais a été remplacée au pouvoir par Luis Arce, un disciple de Morales, avant d’être arrêtée et emprisonnée pour « sédition » et « terrorisme ».


Dans son communiqué, la diplomatie bolivienne estime que la décision du gouvernement d’Áñez « ne reflète pas l’engagement universel de lutte contre le colonialisme et la préservation de la paix, traditionnellement soutenue par le gouvernement bolivien ».


Cette décision intervient quelques jours après le rétablissement des relations diplomatiques entre la « RASD » et le nouveau pouvoir péruvien, également de gauche, suspendues depuis 1996 sous le mandat d’Alberto Fujimori.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct