En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2020 à 16 H 51 • Mis à jour le 26.10.2020 à 16 H 51
Par

En trois mois, 624 543 personnes interpellées pour non-port du masque

D’après une déclaration de Noureddine Boutayeb, ministre délégué auprès du ministère de l’Intérieur, près de 624 542 personnes ont été interpellées par les autorités, entre le 25 juillet et le 23 octobre, pour non-port du masque a-t-il indiqué ce lundi en réponse à une question à la Chambre des représentants.


Ces personnes ont été arrêtées dans les marchés ou dans les espaces publics, fait savoir la même source, ajoutant qu’elles ont dû payer une amende. Par ailleurs, 98 000 personnes ont été poursuivies en justice pour les mêmes raisons, précise-t-on. Face au parlement, le ministre délégué a rappelé qu’un décret reconnaissait le paiement immédiat des amendes sur les lieux de l’infraction, après la rédaction d’un procès-verbal de la part de l’officier.


Noureddine Boutayeb en a profité pour revenir sur l’aide alimentaire fournie par son département aux populations touchées par la crise sociale et économique due à la pandémie. Pour cela, l’aide fournie a été évaluée à plus d’un million et 101 millions de dirhams. De plus, 421 unités hôtelières et centres d’hébergement totalisant une capacité de 26 000 lits ont été mobilisés par les autorités locales afin d’accueillir les fonctionnaires, qu’ils soient du ministère de la Santé ou de l’Intérieur.

Par
Revenir au direct