logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.09.2021 à 07 H 50 • Mis à jour le 14.09.2021 à 09 H 09
Par
Sécurité intérieure

Errachidia : démantèlement d’une cellule terroriste par le BCIJ

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), sur la base de renseignements fournis par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), est parvenu ce mardi 14 septembre à l’aube, à démanteler une cellule soupçonnée de planifier des actions terroristes dont les membres s’activaient notamment à Errachidia, dans le sud-est du pays.


La cellule était composée de « trois personnes imprégnées d’idéologie extrémiste fidèle à l’Etat islamique (ISIS) et opérant dans la ville de Errachidia, âgées respectivement de 37, 27 et 21 ans », a indiqué le BCIJ, dans un communiqué.


La même source a ajouté que les interventions simultanées menées par les Forces spéciales, affiliées à la DGST, ont abouti à l’arrestation du principal suspect, le prétendu « émir » de cette cellule terroriste. Dans un local commercial appartenant à l’un des suspects, il a été saisi du matériel informatique, des cartes mémoires, des clés USB, des téléphones portables, des vêtements paramilitaires et de nombreux manuscrits et autres imprimés tirés d’Internet qui incitent et glorifient les opérations terroristes, ainsi que des affichettes qui évoquent la « Province du Khorasan » comme nouvelle base de combat d’ISIS.


Les perquisitions indiquent également que les membres de cette cellule terroriste partageaient des contenus numériques avec une charge extrémiste, tels que ceux documentant les opérations suicides et les liquidations physiques menées par l’Etat islamique dans plusieurs régions du monde, afin d’alimenter l’idéologie extrémiste et stimuler des délits sur le territoire national, ajoute la même source.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct