logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.03.2022 à 17 H 52 • Mis à jour le 16.03.2022 à 17 H 52
Par
Vandalisme

AS FAR- Maghreb de Fès : 70 personnes devant le juge d’instruction suite aux actes de violences

La police judiciaire a déféré mercredi, 70 individus, dont 18 mineurs, devant le juge d'instruction près de la Cour d'appel de Rabat, suite aux actes de vandalisme qui ont suivi le match AS FAR-Maghreb de Fès, disputé dimanche dernier au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah. Plusieurs arrestations avaient eu lieu.


Ils sont poursuivis pour constitution d'une bande criminelle, dégradation d'un bien destiné à l'utilité publique, tentative de viol, vol qualifié et outrage à des fonctionnaires publics, apprend-on auprès du parquet.


Les actes de vandalisme survenus durant le match en question avaient occasionné des dégâts matériels au niveau de plusieurs équipements et dépendances du Complexe sportif Prince Moulay Abdellah.


Des éléments de la police et des forces auxiliaires ont également été blessés à différents degrés et nombre de véhicules endommagés. La loi 09.09, modifiant et complétant le Code pénal, établit nombre de sanctions à l'encontre des auteurs d'actes subversifs durant ou après les compétitions sportives.


Pour rappel, à l'occasion de l'annonce de la réouverture des stades, Faouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), avait appelé les présidents de clubs et responsables à assumer leurs responsabilités pour donner une bonne image du football marocain, et à se réunir avec leurs supporters.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct