En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.01.2020 à 12 H 15 • Mis à jour le 19.01.2020 à 12 H 15
Par
Social

Fès: Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour

La Fondation Ali Zaoua a inauguré, samedi à Fès, son centre culturel « Les étoiles de la médina », un lieu d’apprentissage, de découverte, de partage et d’expression, mais aussi de vivre-ensemble.


Située au cœur de l’ancienne ville impériale au quartier Douh à El Batha, la structure vient enrichir la constellation de centres culturels déjà créés par la Fondation Ali Zaoua dans plusieurs villes du Royaume.


Le centre culturel de proximité tend à permettre aux jeunes des quartiers urbains enclavés d’avoir accès aux arts et à la culture et à contribuer ainsi à leur développement personnel.


Le président de la Fondation Ali Zaoua, Nabil Ayouch, a exprimé à la presse sa « fierté » de voir ce 4ème centre voir le jour, précisant qu’il s’agit d’un espace d’apprentissage de la culture et des arts pour les jeunes.


Le 5ème centre ouvrira prochainement à Marrakech, après ceux de Sidi Moumen à Casablanca, de Beni Mekada à Tanger et de Souss à Agadir, a-t-il ajouté.


De son côté, le directeur des « Etoiles de la médina », Mahmoud Chahdi, a souligné que ce centre est ouvert aux jeunes et enfants, afin de leur permettre de suivre des ateliers de théâtre, de danse, de musique et d’arts en général, outre la sculpture sur bois et sur plâtre, ajoutant qu’il sera aussi un espace de la projection des œuvres et des spectacles des artistes professionnels.


« La Fondation Ali Zaoua s’oriente vers la démocratisation de la culture de manière générale », a-t-il ajouté.


A l’instar des centres existants, « Les étoiles de la médina » offrira une initiation aux disciplines artistiques contemporaines dont le théâtre, la musique, la danse, les arts plastiques et la photographie et des cours de langues particulièrement le français et l’anglais, selon un communiqué de la fondation, relevant que le centre s’attachera aussi à transmettre aux jeunes générations la riche tradition culturelle fassie (artisanat, calligraphie et autres formes d’expression du patrimoine local).


Il propose en outre un programme régulier d’activités diverses, dont des concerts, des représentations théâtrales, des projections de films et des expositions, ainsi que des rencontres avec des créateurs nationaux et étrangers, afin de susciter, chez le jeune public, le goût de créer, et d’encourager les artistes en herbe, relève la même source.


L’ouverture du centre « Les étoiles de la médina » a été marquée par une exposition de tableaux de Hicham Maïdi et Fouzia Sekkat, un spectacle de danse « Rouh » de la compagnie Col’jam, un duo musical avec Oussama Bourouaïne et Saber Benaddad, ainsi qu’une performance de la compagnie « Les étoiles de Sidi Moumen ».

Revenir au direct