En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.04.2017 à 13 H 51 • Mis à jour le 13.04.2017 à 13 H 51
Par
Présidentielle

France: la percée de Mélenchon inquiète la presse conservatrice

La progression dans les sondages de l’ex-sénateur socialiste, candidat de la France Insoumise, a enclenché une levée de boucliers dans les colonnes du Figaro et des Échos mercredi 12 avril. Le quotidien marqué à droite, qui consacre un dossier spécial à Jean-Luc Mélenchon, évoque pêle-mêle « un projet dévastateur pour la France », « un big-bang social d’un autre temps », un « coup de massue fiscal sans précédent ». Le candidat, renommé pour l’occasion « Maximilien Ilitch Mélenchon » –  en référence à Robespierre et Lénine – recueillerait 18,5 % des suffrages exprimés, juste derrière François Fillon (19 %), tandis que se réduit l’écart avec Marine Le Pen et Emmanuel Macron, respectivement à 23,5 % et 22,5 %, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mercredi soir. En nette progression depuis fin mars, Jean-Luc Mélenchon a rassemblé hier soir à Lille 25 000 personnes, selon les organisateurs, et a répondu avec ironie aux attaques du journal, félicitant « les hackers du Gorafi qui ont réussi à s’emparer de la une du Figaro ».

Par
Revenir au direct