En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.01.2017 à 16 H 01 • Mis à jour le 31.01.2017 à 16 H 01
Par

France: l’ex-garde des Sceaux prend la défense d’un Français condamné au Maroc

Dans une interview accordée à L’Obs, l’ancienne garde des Sceaux n’est plus tenue par le devoir de réserve. Christiane Taubira alerte l’opinion au sujet de la détention de Thomas Gallay. Condamné par la justice marocaine à six ans de prison pour « soutien financier à des personnes en vue de la commission d’actes terroristes ». Cet expatrié français clame son innocence. Taubira revendique pour lui « le droit à un procès équitable ». Elle déplore l’abandon, par la gauche, du combat pour les droits de l’Homme « en net recul dans notre pays ». Pour l’ex-ministre de la Justice, son action ne doit pas être comprise comme une ingérence, « mais seulement de rappeler que le droit de se défendre est fondamental. La France et le Maroc, qui sont tous deux des états de droit, ne devraient pas avoir de divergence sur cette question. Les constitutions de nos deux pays exigent le respect des droits fondamentaux. L’exprimer ne constitue pas un impair diplomatique ». Elle révèle qu’elle s’est « rapprochée de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères » pour le sensibiliser sur ce cas.

Par
Revenir au direct