En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.11.2019 à 13 H 14 • Mis à jour le 12.11.2019 à 13 H 14
Par
Sondage

Gallup: La perception d’insécurité gagne les Marocains

Le sentiment d’insécurité s’accentue chez les marocains. C’est ce qui ressort d’un sondage Gallup effectué dans 142 pays à travers le monde, rapporte Yabiladi. A la question de savoir s’ils se sentaient en sécurité « en marchant seul la nuit dans la ville ou la région où ils vivent », un millier de nationaux ont répondu (à l’été 2018) par la négative, déclarant ainsi « se sentir de moins en moins en sécurité », confirmant ainsi une tendance remarquée depuis deux ans.


De la 43ème place en 2017 et la 56ème en 2018, sur 100, le Maroc recule ainsi à la 85ème place, fait remarquer la même source. Aussi, le royaume, traditionnellement considéré comme le pays où le sentiment de sécurité est le plus fort au Maghreb cède sa place à l’Algérie (65ème au niveau mondial) et chute de la 3ème à la 8ème place dans le monde arabe, derrière les Emirats (3ème au niveau mondial), l’Egypte (8ème), la Jordanie (22ème ), l’Arabie saoudite (35ème ), l’Irak (59ème ), l’Algérie et enfin le Liban (69ème ), alors que la région MENA. Le Maroc voit aussi sa position se dégrader sur le continent africain face à des pays comme l’Ile Maurice, le Rwanda ou encore l’Ethiopie, passant de la 4ème place à la 8ème.


Lors d’une récente conférence de presse dédiée à la criminalité dans les zones urbaines du royaume entre le 1er janvier et le 15 septembre 2019, Mohamed Dkhiss, directeur de la police judiciaire a fait savoir que les indicateurs de crimes violents ou directement liés au sentiment de sécurité, tels que les agressions physiques, les vols aggravés, les agressions sexuelles, les passages à tabac et les blessures volontaires, « ne constituent que 8,9 % de l’apparence du crime qui a diminué de 5,25 % » par rapport à la même période de l’année dernière.


Parmi les types de crimes ayant enregistré une baisse significative de leurs taux et de leurs niveaux, on trouve, selon la DGSN les vols qualifiés (une baisse de 5,24 %), en particulier les vols combinés au port d’armes (une baisse de 17 %) et les vols avec usage de violence (baisse de 8 %).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct