S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.10.2022 à 09 H 30 • Mis à jour le 20.10.2022 à 12 H 40 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Outsourcing

Ghita Mezzour signe un mémorandum d’entente avec Alten pour la création de 1 000 emplois

Un mémorandum d'entente relatif à un projet d'investissement dans le secteur de l’outsourcing a été signé, ce mercredi à Rabat, entre le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l'Administration et le groupe Alten pour la création de 1 000 emplois dans plusieurs régions du Royaume.


Paraphé par la ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l'administration, Ghita Mezzour et le président du groupe Alten, Simon Azoulay, ce mémorandum d’entente vise la création de 1 000 nouveaux emplois directs dans l’écosystème ESO à horizon 2026, avec un investissement total de plus de 30 millions de dirhams.


Ce projet d'investissement, qui couvre les domaines de l’ingénierie, la banque, l’assurance, les finances, l’informatique et les télécoms, va s’opérer en deux phases, la première s’étend de 2022 à 2024, et permettra de créer plus de 700 emplois stables directs dont 88 % d’ingénieurs, et la deuxième de 2025 à 2026 avec l’objectif d’atteindre plus de 300 emplois stables directs dont 88 % d’ingénieurs.


Dans une déclaration à la presse, Mezzour a souligné que cette initiative reflète la volonté du Royaume de promouvoir le dynamisme des investissements, en droite ligne avec les orientations royales plaçant l’investissement productif en tant que levier essentiel pour la relance de l’économie nationale et l’ancrage du Maroc dans les secteurs prometteurs.


De même, elle a fait savoir que ce nouveau projet d’investissement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’offre Outsourcing au Maroc, qui a pour objectif de faire du Royaume l’un des pays les plus compétitifs de la région dans ce secteur.


Cet accord vient rappeler une fois encore l’importance du digital au Maroc et l’engagement du gouvernement marocain et des acteurs clés de l’économie numérique au niveau national et international envers ce secteur, a-t-elle précisé.


Pour sa part, Azoulay s’est dit fier de ce partenariat qui avance de façon très efficace avec l’ensemble des ministères pour le développement de cette activité au Maroc, notant que le marché de l’emploi au Maroc permet à son groupe de recruter de jeunes débutants « que nous intégrons sur des projets développés pour l’ensemble des pays ».



Le niveau de qualité de la formation que propose le groupe Alten est un pari gagnant pour les jeunes recrues, a-t-il assuré, ajoutant que cela va permettre de « faire du Maroc l'un de nos premiers pays pour tout ce qui est I-Tech, digital et développement de notre métier d'ingénierie ».


Le Groupe Alten, leader international de l'ingénierie et du Conseil en Technologies (ICT), réalise des projets de conception et d’études pour les grands comptes industriels, télécoms et tertiaires. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 2,93 milliards d’euros en 2021 et compte actuellement 46 000 collaborateurs, dont 90 % d’ingénieurs.


Alten Maroc projette de mettre en place sa base offshore au Maroc pour les projets faits à l’international, et pour accompagner le développement de l’activité R&D des constructeurs automobiles au Maroc ainsi que d’autres grands comptes du groupe installés ou en perspective d’installation au Maroc.


Pour rappel, Alten Delivery Center Maroc, filiale du Groupe Alten, a inauguré ce lundi à Tétouan Shore, son nouveau site de production.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct