logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.11.2021 à 09 H 36 • Mis à jour le 05.11.2021 à 09 H 36
Par
Politique

Gouvernement : 1 milliard de budget pour l’emploi en 2022

Le budget prévisionnel alloué au département de l’Emploi au titre de l’exercice 2022 s’élève à plus de 1,01 milliard de dirhams (MMDH), a indiqué, jeudi à Rabat Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences. Cela représente une hausse de 60,04 % par rapport au budget de 2021.


Ce montant est réparti sur l’investissement avec 399,52 millions de dirhams (MDH), dont 320 MDH d’appui à la petite et moyenne entreprise, le personnel (270,25 MDH) et le matériel et dépenses diverses (341,33 MDH), a précisé le ministre dans son intervention devant la Commission des secteurs sociaux de la Chambre des représentants. De même, une enveloppe de 785,8 MDH a été allouée au Fonds de Promotion de l’emploi des jeunes et 400 000 dirhams à la division de la formation.


Younes Sekkouri a en outre présenté les programmes Awrach et Forsa : le premier ambitionne à faire acquérir à 250 000 personnes des compétences professionnelles et leur fournir des opportunités d’emploi. Il vise à renforcer la main d’œuvre dans les différents projets d’investissement programmés par les départements ministériels, les établissements publics et les collectivités territoriales, et à lancer des chantiers publics au niveau des différentes régions, provinces et communes, dans l’objectif d’intégrer les personnes exclues du marché de travail. Le programme Forsa prévoit lui de soutenir 60 000 initiatives individuelles. Il a pour objectif de soutenir des porteurs de projets innovants, à travers l’accompagnement, l’orientation et des formations pour structurer leurs projets entrepreneuriaux, ainsi que par le biais d’un prêt d’honneur pouvant atteindre 100 000 dirhams, remboursables en 10 années maximales.


Le ministre a également présenté la nouvelle réorganisation du ministère, qui vise à renforcer la convergence des politiques et programmes publics relatifs au développement des compétences et l’inclusion économique et professionnelle. L’objectif ultime étant d’un côté de créer de la richesse, mais aussi de développer et de libérer les énergies, à travers la création d’entreprises dans le cadre du régime de l’auto-entrepreneurs ou via des très petites entreprises, et d’un autre, d’instaurer la paix sociale à travers l’intégration économique de l’ensemble des catégories.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct