En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.12.2021 à 09 H 15 • Mis à jour le 10.12.2021 à 09 H 16
Par
Histoire

Guerre d’Algérie: la France va ouvrir « avec 15 ans d’avance » les archives des enquêtes judiciaires

La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé ce vendredi le prochaine ouverture des archives sur les enquêtes judiciaires de la guerre d’Algérie (1954-1962). Cette annonce intervient alors que les relations entre Paris et Alger ne sont pas au beau fixe. Une difficulté que la France souhaite surpasser, comme l’a affirmé le chef de la diplomatie française en visite en Algérie.


« J’ouvre avec quinze ans d’avance les archives sur les enquêtes judiciaires de gendarmerie et de police qui ont rapport avec la guerre d’Algérie », a précisé la ministre française, sur les ondes de la radio française BFM TV. « On a des choses à reconstruire avec l’Algérie, elles ne pourront se reconstruire que sur la vérité », a-t-elle estimé.


« Je veux que sur cette question qui est troublante, irritante, où il y a des falsificateurs de l’histoire à l’œuvre je veux qu’on puisse la regarder en face. On ne construit pas un roman national sur un mensonge », précise-t-elle, ajoutant que « C’est la falsification qui amène toutes les errances, tous les troubles et toutes les haines. A partir du moment où les faits sont sur la table, où ils sont reconnus, où ils sont analysés, c’est à partir de ce moment-là qu’on peut construire une autre histoire, une réconciliation ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct