En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.06.2021 à 00 H 56 • Mis à jour le 11.06.2021 à 00 H 58
Par
Crise Maroc-Espagne

Habib El Malki : « Ceuta n’est pas un territoire européen mais une terre marocaine »

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a réagi ce jeudi à la résolution votée quelques heures plus tôt par le Parlement européen. Pour El Malki, « c’est l’occasion d’insister sur le caractère marocain de Ceuta (Sebta) », a-t-il souligné en marge d’une rencontre avec les chefs des groupes parlementaires pour discuter du vote des euro-députés, rapporte l’agence de presse espagnole EFE.


« Ceuta n’est pas un territoire européen mais une terre marocaine située sur le territoire du Royaume du Maroc », a affirmé le patron de la première chambre du Parlement, faisant allusion au point numéro trois de la résolution du Parlement européen qui affirmait que « Ceuta est une frontière extérieure de l’Union Européenne, dont la protection et la sécurité relèvent de la responsabilité de l’ensemble de l’UE », relève EFE. Pour El Malki, la question de Ceuta « fait partie du passé colonial » de l’Espagne au Maroc.


Pour ce qui est de la résolution au Parlement européen, Habib El Malki a par ailleurs affirmé qu’elle est « modérée, et présente une grande différence entre le premier projet et le texte adopté ». Selon lui, il s’agit d’une réalisation de la diplomatie marocaine, tant officielle que parlementaire, qui a pris soin de rappeler à ses partenaires européens le caractère stratégique des relations euro-marocaines, relaye la même source.


La résolution du Parlement européen «  représente un échec pour l’Espagne dans sa tentative d’européaniser sa crise bilatérale avec le Maroc », souligne-t-il, ajoutant que le Maroc souhaite que l’Espagne trouve « la sagesse et qu’elle respecte les fondements des peuples, y compris l’intégrité territoriale ». D’après le responsable, une campagne de communication devrait être lancée par le Maroc pour expliquer aux différents parlements du monde la position marocaine.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct