En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.03.2018 à 19 H 51 • Mis à jour le 03.03.2018 à 00 H 20
Par
Justice

Hamieddine convoqué le 5 mars dans l’affaire Aït Ljid Benaïssa

Abdelali Hamieddine, membre remuant du PJD a annoncé qu’il sera entendu le 5 mars dans le cadre de l’affaire Mohamed Aït Ljid Benaïssa, un étudiant gauchiste assassiné en 1993 à l’Université Dar El Mehraz à Fès. Hamieddine a toujours estimé que la réactivation de cette affaire en 2013 par les proches de la victime relevait du « harcèlement judiciaire ».


Hamieddine, qui avait été condamné en 1994 et purgé sa peine de prison de deux ans, pour « participation à une réunion séditieuse au cours de laquelle sont exercées des violences ayant entraîné la mort », a annoncé lui-même sa convocation sur les réseaux sociaux et lors d’un point de presse.


Deux autres plaintes avaient été déposées en 2011 et en 2013, la première devant le parquet de Fès, la deuxième devant le juge d’instruction. Les deux avaient été classées sans suite. Plusieurs ministres PJD en exercice et des cadres du parti lui ont apporté un soutien appuyé.

Revenir au direct