En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.01.2017 à 19 H 30 • Mis à jour le 11.01.2017 à 19 H 32
Par
PJD

Hamieddine redoute une majorité parlementaire autour du PAM

Dans le contexte inédit de vacance parlementaire dont certains partis politiques et le roi lui-même exigent la constitution urgente de ses instances (présidence et commissions) pour permettre l’adoption de la loi permettant au Maroc d’intégrer l’Union africaine, Abdelali Hamieddine, remuant membre du secrétariat général du PJD, a avertit contre toute manœuvre visant l’intégration du PAM dans la formation d’une majorité parlementaire. « Le PAM a indiqué se positionner dans l’opposition. Tout vote orchestré avec ce parti pour l’élection du président et des instances de la Chambre des représentants cataloguerait ses membres dans le bloc d’opposition. Et si ce vote conduit à une majorité parlementaire sous la conduite du PAM qui détient 102 sièges, cela voudrait dire que le chef du gouvernement serait démuni de majorité gouvernementale au sein de la nouvelle Chambre des représentants. Selon les règles constitutionnelles, cela obligerait à la dissolution du parlement en vertu de l’article 98 de la Constitution », a-t-il indiqué sur sa page Facebook quelques heures avant que le secrétaire général du parti et chef du gouvernement désigné n’exige de ses partisans un silence total aux médias.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct