En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.01.2017 à 15 H 33 • Mis à jour le 24.01.2017 à 15 H 51
Par

Hamieddine menace de poursuivre le journal du clan El Omari en justice

Abdelali Hamieddine, membre remuant du secrétariat général du PJD a annoncé son intention de porter plainte contre le quotidien Akhir Saâ , dirigé par Fouad El Omari, frère d’Ilyas El Omari, SG du PAM, qui a dans son édition du 23 janvier évoqué sa « participation au meurtre » de Mohamed Aït Ljid Benaïssa, un étudiant gauchiste assassiné en 1993 à Fès. Hamieddine a toujours estimé que la réactivation de cette affaire en 2013 par les proches de la victime et son rappel régulier dans les médias contrôlés par les adversaires du PJD « dénotent d’une volonté de lui nuire et de porter atteinte à son parti ». Dans un post publié sur sa page Facebook, celui-ci accuse « la presse de caniveau animée par la culture de la haine et du mépris » d’avoir saisi l’occasion de sa participation à l’émission Moubachara Maâkoum sur 2M dédiée aux mémoires de Ahmed Chaouki Benyoub et Mbarek Bouderqa de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) pour remettre une couche sur « une affaire pliée par la justice ». Visiblement remonté, Hamieddine, qui avait été condamné en 1994 et purgé de sa peine de prison de deux ans, déclare la fin de« la longue période d’indulgence envers cette presse de misère ».


Par
Revenir au direct