En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.10.2021 à 17 H 00 • Mis à jour le 08.10.2021 à 17 H 00
Par
Fès

Hanafi Aboukir, DG de la Radeef, pris en flagrant délit de corruption

Le directeur général de Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité de Fès (RADEEF), Hanafi Aboukir, vient d’être interpellé dans la ville spirituelle en flagrant délit en possession d’une somme de 20 000 dirhams, confie au Desk une source autorisé au ministère public, confirmant une information publiée par l’Économiste.


Notre source précise que c’est le numéro vert lancé par le Parquet pour lutter contre la corruption qui a permis l’interpellation de Hanafi Aboukir, qui a remplacé en mars dernier Youssef Laklalech à la tête de la régie de Fès.


« C’est une consécration de l’approche adoptée par le ministère dans le choix et la désignation des nouveaux responsables, basée les compétences professionnelles et le mérite, pour améliorer la gestion et la qualité de l’action administrative », indiquait la MAP, citant Laila Hammouchi, gouverneur, directeur de la planification et de l’équipement, qui a présidé la cérémonie d’installation du nouveau directeur général en mars.


Hanafi Aboukir avait en charge l’exécution d’un programme d’investissement de 1,7 milliard de dirhams pour la période allant de 2021 à 2025. Desservant une population d’un peu plus d’un million d’habitants, la régie dispose d’un budget de 3,4 milliards de dirhams d’investissement pour les dix prochaines années.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct