logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.02.2022 à 15 H 14 • Mis à jour le 22.02.2022 à 15 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Exploration

Hydrocarbures: l’Israélien NewMed Energy attiré par le Maroc

La société d'exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne, Delek Drilling, devient NewMed Energy. Yossi Abu, PDG de la société, a annoncé le changement de nom lors d'une conférence tenue mardi, apprend-on d'un communiqué diffusé ce 22 février.


« Notre lancement de NewMed Energy aujourd'hui est le summum d'un processus fondamental, profond et stratégique. Avec l'ADN bien connu de Delek Drilling, NewMed Energy sera une entité énergétique innovante et de premier plan qui maximisera la valeur des actifs de base existants et favorisera des processus importants tels que l'expansion du Léviathan et le développement du réservoir d'Aphrodite, parallèlement au lancement de l'exploration et de la production de gaz naturel dans d'autres pays du Moyen-OrientNewMed Energy aspire à être un leader dans l'industrie des énergies alternatives, principalement la production d'hydrogène bleu à partir du gaz naturel, en plus du captage du carbone et de l'entrée dans les énergies renouvelables », explique Yossi Abu.


NewMed Energy a lancé un processus d'obtention de licences d'exploration au Maroc, estimant que le royaume possède un énorme potentiel géologique et commercial. Ce processus est actuellement en négociations avancées pour produire de l'hydrogène bleu et capturer le carbone en plein méditerranée et au niveau de l'océan Atlantique Nord.


Le réservoir Léviathan de la société a déjà permis de réduire la pollution causée par la production d'électricité de 70 % en Israël. Cette baisse a aussi été observée en Égypte et en Jordanie, qui importent le gaz du Léviathan.


Ratio Petroleum, une autre société israélienne d’exploration de gisements de pétrole et de gaz, avait signé un partenariat avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), au niveau du bloc Atlantique de Dakhla.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct