En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.07.2021 à 18 H 09 • Mis à jour le 30.07.2021 à 02 H 19
Par
Projet Pegasus

Ignacio Cembrero demande à la justice espagnole d’enquêter sur l’espionnage de son téléphone

Le journaliste espagnol Ignacio Cembrero a saisi le procureur général de l’Etat en Espagne pour lui demander d’enquêter sur « l’espionnage de [son] numéro de téléphone par le Maroc », à travers le logiciel israélien Pegasus. Contrairement à ce qu’avance Yabiladi, il ne porte pas plainte contre le Maroc, mais sollicite le parquet espagnol pour mettre la lumière sur cette affaire, la plainte contre « X » n’étant pas prévue par le Code de procédure pénale local.


Reporters Sans Frontières a exprimé, mercredi, son « appui inconditionnel au journaliste au journaliste dans sa lutte contre l’espionnage de masse, en Espagne, et dans les actions que prépare l’organisation au niveau international ».


L’ancien correspondant du quotidien El País au Maroc avait confié à 20minutos, au lendemain de la publication de l’enquête mondiale Projet Pegasus, qu’il suspectait que « quelque chose se passait lorsqu’a démarré la crise entre le Maroc et l’Espagne », car deux de ses conversations avec de hauts fonctionnaires de l’administration espagnole avaient été publiées dans un journal marocain.


Forbidden Stories avait expliqué à Ignacio Cembrero que son répertoire personnel « où figurent les numéros de plusieurs personnalités du gouvernement, militaires, avocats liés au Maroc, hauts fonctionnaires, etc. », justifierait l’intrusion dans son téléphone avec le logiciel développé par la firme israélienne NSO Group.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct