S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.06.2024 à 15 H 16 • Mis à jour le 24.06.2024 à 15 H 16 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Production

Industrie manufacturière: une étude met en lumière l’importance de l’allocation des ressources

Une meilleure allocation des ressources pourrait augmenter la production du secteur manufacturier marocain de près de 97 %, selon une récente étude réalisée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) en collaboration avec la Commission économique pour l'Afrique (CEA).


« La mauvaise allocation des ressources freine la croissance des entreprises à forte productivité. L'élimination de ces distorsions pourrait tripler la taille de 51,1 % des entreprises et augmenter la production du secteur manufacturier de près de 97 % », indique cette étude intitulée « Allocation des ressources et gains de productivité dans le secteur manufacturier marocain ».


L'étude montre aussi que les distorsions liées au climat des affaires impactent particulièrement les entreprises en dessous de leur taille optimale, notant que ces contraintes limitent leur capacité à croître et à atteindre une productivité optimale.


L'élimination de ces distorsions permettrait à une grande partie des entreprises de croître de manière significative, stimulant ainsi la productivité et l'efficacité du secteur manufacturier marocain dans son ensemble, estime la même source. « L'économie marocaine, malgré sa résilience face aux chocs externes, a connu un ralentissement significatif en raison de divers facteurs conjoncturels et structurels ».


Pour relancer l'économie, cette étude recommande la mise en place de politiques favorisant une distribution plus efficace des ressources entre les différents secteurs et entreprises, bien que des obstacles comme l'accès limité au marché et aux financements entravent ce processus.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct