En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.07.2020 à 18 H 33 • Mis à jour le 27.07.2020 à 18 H 34
Par
Communiqué

Interdiction de déplacement: pour le PPS, un minimum de 24 heures devait être accordé aux citoyens

Dans un communiqué du bureau politique du PSS, le parti dirigé par Nabil Benabdellah, tout en exprimant « son entière compréhension vis-à-vis de la crainte de voir la situation épidémiologique de notre pays se détériorer comme il n’a eu de cesse de prévenir pour éviter tout relâchement et de faire montre d’un maximum de vigilance et de respect des règles sanitaires et préventives », considère néanmoins qu’en interdisant l’accès et le départ de 8 villes du pays, le gouvernement devait accorder au minimum 24 heures aux citoyens avant de mettre à exécution la décision.


Le communiqué du PPS ajoute « La situation aurait mérité également la prise en considération de la situation et des conditions dans lesquelles se trouvaient des dizaines de milliers de familles qui ont lourdement pâti du manque d’information préalable », précise-t-on.


Pour la formation politique, aujourd’hui rangée dans l’opposition, « cette improvisation a créé un climat de confusion, et provoqué des problèmes immenses, voire des drames réels dans certains cas, comme elle a créé un tohu-bohu sur les routes mettant en danger la vie de milliers de citoyennes et citoyens ».

Par
Revenir au direct