En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.01.2018 à 19 H 13 • Mis à jour le 06.01.2018 à 19 H 13
Par
UNRWA

Israël soutient la réduction de l’aide américaine aux Palestiniens

Israël soutient la décision des autorités américaines de geler leur contribution à une organisation humanitaire de l’Onu intervenant en faveur des réfugiés palestiniens, a déclaré un responsable israélien ce samedi 6 janvier.


En début de semaine, Donald Trump a menacé d’interrompre tout soutien financier à l’Office de secours et de travaux de l’Onu pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) car, affirme-t-il, l’Autorité palestinienne refuse de reprendre les négociations de paix avec Israël.


Cette explication du président américain a été qualifiée de chantage par les dirigeants palestiniens tandis que certains responsables israéliens mettaient en avant les dangers d’une telle décision.


« Le Premier ministre (Benjamin Netanyahu) soutient une réduction progressive de l’UNRWA », a dit ce responsable israélien s’exprimant de manière anonyme.


Le site d’information Axios annonçait vendredi que l’administration américaine avait gelé 125 millions de dollars d’aide qui devaient être versés au 1er janvier, le temps pour Donald Trump de finir son examen de la situation des Palestiniens.


Le département d’Etat est intervenu pour indiquer qu’aucune décision définitive n’avait été encore prise.


Les services de Netanyahu ont diffusé un communiqué expliquant que le chef du gouvernement israélien « soutenait l’approche décisive de Donald Trump et estimait que des mesures concrètes devaient être prises pour modifier la situation dans laquelle l’UNRWA perpétue le problème des réfugiés palestiniens au lieu de le résoudre ».


L’UNRWA intervient en particulier dans la bande de Gaza et une réduction de son budget pourrait accentuer les tensions avec Israël. Les Etats-Unis contribuent à hauteur de 370 millions de dollars au budget de cette organisation humanitaire.

Revenir au direct