En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.07.2021 à 16 H 33 • Mis à jour le 21.07.2021 à 16 H 37
Par
Drame

Italie: Un Marocain tué par balle par un élu d’extrême droite, une enquête ouverte

En Italie, un élu d’extrême droite, adjoint municipal à la sécurité de Voghera en Lombardie, est soupçonné d’avoir tué par balle un Marocain âgé de 39 ans. Les faits ont eu lieu durant une dispute dans une place de la ville ce mardi, font savoir des sources médiatiques locales. Massimo Adriatci, membre du parti La Ligue et ancien commandant de police, a été assigné à résidence sous contrôle judiciaire, précisent les mêmes sources.


En même temps, le parquet a ouvert une enquête pour acte de défense disproportionnée, rapporte le quotidien italien La Repubblica. « Il m’a poussé et le coup est parti », a avancé l’élu italien pour se défendre.


De son côté, Matteo Salvini, issu également du parti de la Ligue, a pris la défense de l’élu ce mercredi. « L’hypothèse de la légitime défense est à prendre en considération. C’est un professeur de droit pénal, ancien policier, avocat pénaliste, connu et estimé dans cette ville, victime d’une attaque à laquelle il a dû accidentellement répondre », a-t-il fait savoir dans un post sur les réseaux sociaux repris par l’agence de presse espagnole EFE.


« Malheureusement, il a tué un citoyen étranger qui, d’après ce que l’on sait, est malheureusement connu dans la ville et les forces de l’ordre pour ses violences, attaques et même actes obscènes dans des lieux publics », a ajouté l’ancien ministre de l’Intérieur italien. Il demande par ailleurs une reconstitution des faits.


Le sénateur du Parti démocrate (centre-gauche) Alan Ferrari a aussitôt exhorté Matteo Salvini à condamner les faits. « Dans un pays civilisé et démocratique, un adjoint ne tire pas sur une personne », a estimé l’élu de la région cité ce mercredi par France Info.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct