En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.03.2021 à 22 H 30 • Mis à jour le 10.03.2021 à 22 H 30
Par
Etats-Unis

Jared Kushner publiera ses mémoires sur son passage à la Maison Blanche

Jared Kushner, ex-conseiller principal du président Donald Trump, prévoit d’écrire un livre sur son expérience à la Maison Blanche, notamment sur son rôle dans la négociation d’accords de normalisation entre Israël et les États arabes, a déclaré mercredi une source proche de ses projets citée par Reuters.


Le livre se concentrera fortement sur le Moyen-Orient et les accords israéliens qu’il a aidé à négocier avec les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc, connus collectivement sous le nom d’Accords d’Abraham, a déclaré la source.


Il abordera également la réforme des prisons, les accords commerciaux, les relations des États-Unis avec la Chine et la réponse des États-Unis à la pandémie du coronavirus, l’enquête sur l’ingérence de la Russie dans les élections de 2016, la tentative de destitution de Trump, la crise frontalière et les événements entourant la mort en garde à vue de George Floyd, a déclaré la source.


Kushner « ne cherche pas à régler des comptes, mais plutôt à fournir un contexte historique et à aider les lecteurs à comprendre ce que c’était que de travailler à la Maison Blanche sous Trump », a déclaré la source.


« Ce sera une perspective intéressante de la part de quelqu’un qui avait un portefeuille très varié, qui était dans la salle pour bon nombre des moments les plus tendus et les plus importants, mais qui a gardé un profil public assez bas, en restant dans les coulisses et en accordant un accès limité aux médias », a ajouté la source.


Kushner, 40 ans, et sa femme Ivanka, la fille de Trump, ont déménagé à Miami après leur passage à Washington.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct