S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.12.2023 à 12 H 24 • Mis à jour le 07.12.2023 à 12 H 25 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Musique

Jazzablanca, Casa Anfa Latina et Tanjazz… le calendrier fixé pour 2024

Très attendues, les dates de trois rendez-vous musicaux, à savoir Jazzablanca, Casa Anfa Latina et Tanjazz pour l’année 2024 viennent d’être dévoilées par l'agence Seven PM, organisatrice des festivals, et qui promet pour la prochaine saison estivale « un calendrier riche en rendez-vous musicaux ».


Ainsi, dès le début de l’été, et plus précisément du 6 au 8 juin prochain, les mélophiles auront rendez-vous à Casablanca avec la 17ème édition du festival Jazzablanca qui se tiendra à Anfa Park et à la place des Nations Unies. Cette édition, promettent les organisateurs sera « encore plus magique, dans la lignée des précédentes, et avec toujours plus de nouveautés à découvrir ».


Toujours dans la capitale économique, le coup d’envoi de la deuxième édition du Casa Anfa Latina sera donné deux semaines seulement après le Jazzablanca. La deuxième édition du Casa Anfa Latina, événement que les amoureux de la musique et des cultures latines, ont pu découvrir pour la première fois en juillet dernier, se déroulera les 21 et 22 juin à Anfa Park.


Enfin, le Tanjazz sera de retour à la Ville du Détroit, du 20 au 22 septembre prochain au Palais des institutions italiennes et en ville. Après son annulation en septrembre dernier suite au séisme d’Al Haouz, cette 22ème édition apportera plus de nouveautés, avec une programmation qui « navigue entre différentes ambiances, époques et styles, et qui fait la richesse, la couleur et la singularité de Tanjazz », font savoir les organisateurs.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct