En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.05.2021 à 18 H 51 • Mis à jour le 11.05.2021 à 18 H 52
Par
Palestine-Israël

Jérusalem : le Maroc « partage la vive préoccupation » des pays arabes (Bourita)

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s’est exprimé ce mardi lors de la réunion d’urgence du Conseil de la Ligue des États arabes au niveau des ministres des Affaires étrangères sur l’évolution de la situation à Jérusalem. « Le Maroc partage avec ses frères des pays arabes les sentiments de vive préoccupation quant aux événements violents que connaît la ville d’Al-Qods Charif, particulièrement le quartier de Sheikh Jarrah qui fait face à des plans de déplacement de ses habitants, en pleine d’escalade des agressions israéliennes sur les Hiérosolymitains », a-t-il déclaré.


Bourita a ajouté que « la poursuite de ces actions ne mène qu’à plus de facteurs de tension, et la prévalence du discours de haine et de rancœur, ce qui diminue les chances de paix dans la région ». Il a assuré que le royaume du Maroc « met la cause palestinienne et Al-Qods au sommet de ses préoccupations », tout en rappelant la « position constante et claire du royaume du Maroc (… ) en matière de soutien de la cause palestinienne, et son accrochement à un règlement pacifique selon la solution à deux États concertée à l’international, passant par la création d’un État palestinien sur les frontières du 4 juin 1967, avec pour capitale Al-Qods ».


« Le Maroc soutient fortement et constamment tous les efforts de l’Autorité palestinienne pour défendre les droits des Hiérosolymitains et protéger le statut juridique et le caractère islamique d’Al-Qods comme capitale de l’État palestinien », a-t-il affirmé, insistant que « le Maroc est accroché à la paix comme choix stratégique, et reste convaincu des vertus du dialogue et de la négociation, seul moyen de résoudre le conflit israélo-palestinien, loin des actes de violences et des agissements unilatéraux ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct