En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.04.2021 à 16 H 00 • Mis à jour le 28.04.2021 à 16 H 00
Par et
Concurrence

Jetons de peinture: MHE rappelle aux professionnels le délai fixé au 30 avril

Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique a rappelé, mercredi, aux fabricants et professionnels de la peinture de bâtiment, que le délai octroyé pour le retrait de tout type de jeton prend fin le 30 avril courant.


Dans un communiqué, le département de Moulay Hafid El Alamy indique que « dans le cadre du suivi de l’interdiction de la pratique du jeton sous toutes ses formes, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique rappelle aux fabricants et professionnels de la peinture de bâtiment que le délai octroyé pour le retrait de tout type de jeton prend fin le 30 avril 2021 ».


Cette pratique va à l’encontre des efforts visant à protéger le consommateur, renforcer la compétitivité de l’entreprise marocaine et promouvoir la culture de la transparence, a souligné le ministère, saluant l’engagement des professionnels fabricants pour leur implication et leur respect des mesures prises à cet égard.


Il s’agit, notamment, de l’arrêt de la mise des jetons dans les pots de peinture depuis le 8 mars 2021, de l’arrêt de la vente de la peinture avec jetons depuis le 1er avril 2021 et de l’assainissement du marché au plus tard le 30 avril 2021 et la déclaration de la non monnayabilité des jetons.


Pour rappel, MHE était intervenu le 22 mars dernier, alors que le Conseil de la concurrence avait préféré garder le silence, en marge de la polémique créée par l’affaire des pétroliers et sur laquelle l’instance de Driss Guerraoui devait trancher, avant d’être dessaisie par le roi… 





©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct